In Disorder E03 / Friends & Kicks

Episode 03 : « Friends & Kicks »

Qui est Henry McGillys? Qu’est ce qu’un francophone? Pourquoi est-on obligé de boire de la bière? Pourquoi la Schwartzenberger Tower est-elle en flamme? Si je lâche en même temps un être humain et une chaise, lequel des deux objets touchera le sol en premier?

Créé par Jean Goovaerts et produit par Sébastien Fernandez, In Disorder est avant tout un dessin animé.

Le procédé est simple, on prend des images, on les bouge et on met du bruit dessus. Parfois, on rajoute une musique pour faire joli.

Traitant des mésaventures d’une série de personnages, In Disorder met en avant la notion de crime. Aucun crime ne se ressemble et c’est pour ça que chaque épisode est différent. La narration se veut volontairement dense afin que tout le monde comprenne ce qui se passe. Les images aident aussi mais seulement les images, ce serait pas assez. La présence de partitions musicales est aussi essentielle parce que la musique c’est trop bien.

Dans une époque de mutations où l’Homme recherche sa place et son sens, In Disorder n’apporte rien et c’est très bien comme ça.

Créateur de la série : Jean Goovaerts
Scénariste / Animateur / Réalisateur : Jean Goovaerts
Producteur exécutif : Sébastien Fernandez
Son : Sébastien Fernandez / Nicolas Marchant
Voix : Jean Goovaerts
Musique : eX&Future / Antoine Chance

6 Comments

  1. Magnifique ! De mieux en mieux réalisé en plus d’être drôle. Très drôle.
    La suite la suite la suite !

  2. Du sang, des boyaux, de la rate et du cerveau… … mais pas trop de cerveau quand même ! Vive la voix sensuelle et pleine de charme, l’image soignée et ces éclaboussures délicates d’hémoglobine qui touchent le clavier… je me lave les mains et j’attends la suite !

  3. C’est honteux, même ici y a de la pub.
    J’adoooooooorz

  4. Super Patin, denis et moi sommes devant le petit écran à chaque sortie d’un nouveau feuilleton… (gigi aurait aimé… après jeunes docteurs !!!)

  5. Ouéééh, excellent. Je déplore cependant que les francophones ne gagnent pas. Et puis je veux pas dire, mais je connais un type qui ferait un excellent doublage de bruxellois ou de néerlandophones.

  6. Encore !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*